Durabilité au sein d'Intesa Sanpaolo

Intesa Sanpaolo, l'une des banques principales de la zone euro, a collaboré avec Trane pour mettre à niveau son centre de données de Parme, en Italie, afin d'améliorer son efficacité énergétique et opérationnelle. Ces améliorations éco-énergétiques permettent un refroidissement fiable et efficace, essentiel à l'environnement du centre de données. Ces mises à niveau sont également conformes aux normes en vigueur en matière de développement durable et reflètent l'engagement d'Intesa Sanpaolo en faveur de la gérance environnementale. Elles s'intègrent également au processus de développement d'un bâtiment à hautes performances et répondent à la mission des centres de données.

L'étape vers un bâtiment haute performance a commencé avec une étude Trane de deux mois sur les bâtiments du centre de données, au cours de laquelle les experts Trane ont surveillé les températures et la charge des refroidisseurs. L'audit a révélé que le fonctionnement du système de refroidissement n'était pas optimisé en termes d'efficacité. Les refroidisseurs ne fonctionnaient qu'à 50 pour cent de leur charge. Sur la base de ces résultats, les dirigeants des institutions bancaires ont choisi des mesures d'économie d'énergie mieux adaptées à leurs besoins tout en améliorant l'efficacité énergétique et le développement durable.

La mise à niveau du système assure également un refroidissement fiable, efficace et performant, essentiel à l'environnement des centres de données. Les améliorations apportées à l'installation de production d'eau glacée sur le site devraient accroître l'efficacité énergétique de 16 pour cent. Les projets achevés constituent une étape clé dans la création de bâtiments haute performance en respectant des normes spécifiques pour l'utilisation de l'énergie et de l'eau, la fiabilité et le temps de fonctionnement des systèmes, la conformité environnementale et le confort et la sécurité des occupants.

Article précédent

La durabilité chez Ferrero

Article suivant

Trane présente des bâtiments haute performance, pour la première fois, à Londres